L’Education des Enfants viennent des parents

eduquer un ado 1Cela vous paraitra peut-être surprenant en apprenant que l’éducation silencieuse a plus de l’impact par rapport à l’éducation verbeuse. Dans ce sens, les faits comptent autant que les mots auprès de nos enfants. Le plus grand principe qui pourra facilement être gravé dans la mémoire des enfants et de leur dire de faire ce que vous leur dites et ce que vous faites. Autre élément très capital qu’on ne cesserait de le répéter et qu’on éduque toujours un enfant en 2. (Papa et maman). Pour ce fait, les parents doivent rester unis sur le front de l’éducation. Et cela ne pourra réussir qu’en suivant cette règle d’or : « on ne désavoue jamais l’autre parent devant l’enfant. » Comprenez ici combien de fois cette transmission d’éducation n’est pas facile, car tant du côté de papa que de la maman, chacun a réussi de sa part une éducation auprès de ses parents et aimeriez bien la transmettre à ses enfants. Ce n’est que dans ce cas ou nous vous conseillez de pouvoir vous conseiller afin de pouvoir s’accorder sur une éducation à transférer à leur progéniture. Dans la plupart de temps, beaucoup de parents semblent échouer dans leur tâche parentale tout simplement parce qu’ils se fient à dire à leurs enfants ce qu’eux-mêmes n’arrivent jamais à faire.

  Votre exemple doit être une force de motivation pour vos enfants. Quand on parle de laver les assiettes, que l’envoie le constate d’abord en vous, puis quand vous lui demanderai de le faire, il n’aura rien d’autre référence que vous. Nos actes et nos gestes ont autant sinon plus d’impact sur notre entourage que ce que l’on va dire. Le monde dans lequel nous grandissons est rempli des morales que nous sommes censés suivre : « les pauvres sont plus importants que les riches, l’argent ne fait pas le bonheur, et la beauté intérieure est plus importante que l’aspect physique…Bien que nos enfants étant trop petits, ils observent bel et bien nos actes. Et ce cas même décevant d’être exigent envers les enfants d’autant plus que nous en tant qu’adultes n’arrivons pas à le faire. C’est tous les parents qui font la morale aux enfants en leur disant qu’il n’est pas bon de tricher. Mais combien de fois aviez-vous demander à vos enfants de mentir soit dans le bus, le métro de réduire leur âge de peur qu’on leurs fassent payer le ticket ? Pensez-vous que ces mensonges n’ont pas de l’impact dans la croissance de vos enfants ?